Au Palais de la Découverte
Exposition temporaire

- Eric GEIRNAERT / Ambre.Jaune.Free.fr -

Contact E-mail Auteur : eric.ambre.jaune@hotmail.fr




Dans le cadre d'un programme multimédia et d'une
présentation Internet, animation culturelle
- du 12 février 2008 au 31 août 2008 -




Le monde des insectes selon Eric G.

Passez la souris sur l'image des insectes pour voir l'affiche...


      Le saviez vous ? Un termite de l'ambre a conduit à réviser, il y a peu de temps, la phylogénie complète des Dictyoptères !!! La découverte de nouveaux insectes de l'ambre permet effectivement de préciser la phylogénie des lignées en montrant, parfois, une dynamique des phénomènes évolutifs, (exemple superbe : l'apparition des fourmis à partir des guêpes). De temps à autre, le déchiffrage du génome des fossiles permet de compléter les résultats basés sur la description morphologique des spécimens. Mais, pour le cas des termites, la découverte est énorme.

      Pour un insecte que l'on croyait être l'unique forme ancienne des termites, la lecture des gènes a démontré que l'animal était, à l'inverse, l'ancêtre de l'ordre complet des Dictyoptères. Ainsi, la lecture de l'ADN du fossile Mastodermes electrodominicus supposé être le seul ancêtre des termites a conduit à la rectification de la phylogénie complète et radicale du groupe. Dans les ribosomes de l'insecte, un confrère auteur, David Grimaldi, a isolé des petits fragments des gènes 16s et 18s. D. Grimaldi a comparé cette séquence à celles provenant des termites, des blattes et des mantes religieuses actuelles, spécimens appartenant à l'ordre des Dictyoptères. Ce petit travail réalisé sur un fossile de l'ambre est à l'origine de la révision complète du groupe entomologique. La phylogénie n'est plus seulement basée sur les seules ressemblances morphologiques… La phylogénie nécessite désormais de collectionner l'ambre et d'admettre ENFIN, (mais, cela nous le savions déjà), que la pierre d'ambre est vraiment un miel de fortune !!! Concernant les ancêtres des fourmis de l'ambre, après des publications réalisées en 2002, (voir ci dessous) un complément de lecture est disponible ici



La fourmi la plus vieille du monde est française !




Palais de la Découverte
Exposition temporaire

Les termites et les fourmis
deux sociétés - deux mondes


Pour découvrir et s'émerveiller...
"Le termite et la fourmi, deux sociétés, deux mondes"



Une plongée surprenante
dans un monde grouillant
où les échelles de grandeur
sont inversées et où le
visiteur devient l'intrus...






  L'étonnante réussite des sociétés (termites et fourmis) et leurs impacts sur les écosystèmes de notre planète...






Maurice Maeterlinck : La fourmi tout "amour" - Le termite toute "horreur".

      L'écrivain belge, poète et philosophe , Maurice Maeterlinck, (également entomologiste), prix Nobel de littérature, examine la fourmilière comme un potentiel d'étude formidable :
"D'un certain point de vue, la plus misérable fourmilière, raccourci de nos propres destins, est plus intéressante que le plus formidable amas globulaire des nébuleuses extragalactiques où grouillent des millions de mondes, des milliers de fois plus énormes que notre soleil. Elle nous aidera peut-être plus vite et plus efficacement à démêler la pensée et l'arrière pensée de la Nature et certains de ses secrets qui sur la terre et dans les cieux sont partout identiques".
(La vie des termites-La vie des fourmis. p. 117-118. Maurice Maeterlinck. Editions Famot 1977).

      Mais la ressemblance avec la fourmi blanche (le termite) s'arrête là car, autant la fourmi gouverne son monde sous la règle du"tout amour", autant le termite, cet insecte si répugnant et qui n'inspire que dégoût, n'est finalement qu'une caricature du vivant au point que Dame Nature, à son égard, semble (selon Maurice Maeterlinck) ne pas avoir été intelligente !
Lire le dossier




-=-=-=-=-

      Depuis leurs origines (origines conservées dans les fossiles de l'ambre), les termites et les fourmis ont sans doute inventé les solutions évolutives parmi les plus élaborées du monde vivant. Les fossiles de l'ambre restituent non seulement les morphologies précises des progénotes (les ancêtres phylogénétiques) mais, les pierres de résine offrent également la possibilité d'étudier la création du modèle social à l'origine du groupe le plus largement répandu actuellement sur terre !

      Pour l'exposition temporaire au Palais de la Découverte, les fourmis et les termites font le spectacle, et, le site Internet Ambre.Jaune fait l'image au projet en donnant une iconographie des spécimens antiques. Si vous aimez les insectes, et, si vous aimez les découvertes, ... (après avoir évidemment admiré la précédente exposition consacrée aux fourmis de l'ambre) rendez vous cette année, toujours avec le site Ambre.Jaune à Paris, au Palais de la Découverte (Avenue Franklin Delano Roosevelt 75008 Paris) pour visiter cette exposition magnifique... Une exposition vivante, une exposition à vivre, une exposition même grouillante, d'enseignements, évidemment ambrés !



-=-=-=-=-








Ambre - paléo entomologie
cd incontournable :
Le cd-rom les FOURMIS




Vous souhaitez toucher du bout des doigts la magie de l'ambre ?
Vous avez une question ? Vous souhaitez présenter une découverte ?
Vous désirez exploiter un texte ou une iconographie de qualité pour préparer
une exposition ou une publication ? Le site Ambre.jaune vous accompagne...

Contact : eric.ambre.jaune@hotmail.fr



Ambre-jaune votre partenaire pour        
les publications et manifestations culturelles